législatives2022

L’impasse parlementaire annonce un mandat dans la douleur pour Macron
  • À peine élu, Emmanuel Macron se retrouve amputé de sa majorité parlementaire absolue, et va devoir composer avec une majorité relative
  • Le président demande une alliance sans véritablement proposer de changer de politique, et s’il continue sur ce registre, «il est peu probable qu’il puisse construire des majorités stables pour gouverner», affirme l’analyste Yves Sintomer
Par Arlette Khouri ·
Pas de coalition, le Parlement débattra sur des textes au «  cas par cas  », disent les oppositions à Macron
  • Le sénateur PS et porte-parole du parti Rachid Temal a plaidé pour "la vie démocratique, la vie parlementaire"
  • A l'extrême droite, le président par intérim du RN Jordan Bardella a estimé que c'est à M. Macron de "faire le premier pas" car "c’est lui qui a été battu dans les urnes dimanche dernier"
Par AFP ·
Macron enjoint les oppositions réticentes à s'inscrire dans la voie de «compromis»
  • Le chef de l'Etat a demandé un choix à la gauche unie, au Rassemblement national et aux Républicains, qui l'ont empêché d'avoir une majorité absolue dimanche
  • Les groupes au Palais Bourbon doivent «dire en toute transparence jusqu'où ils sont prêts à aller», et ce à courte échéance, a-t-il prévenu
Par AFP ·
Mélenchon accuse Macron de « dissoudre la réalité du vote» avec sa main tendue
  • « Il est absolument vain d’essayer de dissoudre la réalité du vote en l’enfumant de considérations et d’appels de toutes sortes qui n’ont pas de sens», a lancé le leader de La France insoumise
  • « L’exécutif est faible mais l’Assemnblée nationale est forte de toute la légitimité de son élection toute récente», a-t-il martelé
Par AFP ·
Cravatés, les députés RN affichent leur « sérieux» au Palais-Bourbon
  • Les nouveaux élus d'extrême droite ont été priés de venir en cravate, ce qui n'était pas le cas mardi des députés de l'alliance de gauche de la Nupes
  • Surprise des législatives, le RN a obtenu sans scrutin proportionnel ni alliances un groupe de députés dix fois plus nombreux qu'en 2017
Par AFP ·
Bayrou plaide pour un Premier ministre « politique»
  • « Je pense que les temps exigent que le Premier ministre, ou la Première ministre, soit politique, qu'on n'ait pas le sentiment que c'est la technique qui gouverne le pays, mais au contraire les sentiments profonds qui s'expriment dans le peuple»
  • A la question de savoir si cela pourrait être lui-même, M. Bayrou n'a pas dit non
Par AFP ·
La chute de Ferrand, un message «anti-Macron» venu du centre Bretagne
  • Dans la sixième circonscription du Finistère, le deuxième tour des législatives a eu des allures de «référendum anti-Ferrand»
  • Sur les huit circonscriptions du Finistère, toutes acquises en 2017 par des candidats de la République en marche (LREM), seule celle de Richard Ferrand a basculé
Par AFP ·
Une ouverture sociale mesurée dans la nouvelle Assemblée
  • Nombre de députés moins favorisés socialement que d'habitude font cette semaine leur entrée à l'Assemblée, sans pour autant faire de l'institution un miroir fidèle de la société
  • Parmi les Insoumis, le Cevipof a compté 34% de cadres, 13% d'employés et 3% d'ouvriers. Au RN, 11% des députés sont employés, 3% ouvriers et 2% agriculteurs
Par AFP ·
Macron face au casse-tête de la sortie de crise politique
  • Emmanuel Macron a reçu dans la matinée le secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts Julien Bayou, le député LFI Adrien Quatennens et son ancien Premier ministre Edouard Philippe, patron du parti Horizons
  • Trois jours après le second tour des élections législatives, la situation politique reste gazeuse pour le chef de l'Etat, contraint de revoir ses plans faute d'avoir su dégager une majorité claire au Palais Bourbon
Par AFP ·
À l'Assemblée, la gauche Nupes tente de rassurer sur son unité
  • Même s'il n'est plus député, Jean-Luc Mélenchon retrouve les troupes LFI sur les marches de la cour d'honneur, pour une photo de famille le poing levé
  • Les Insoumis rentrent en chantant un air des gilets jaunes: «on est là, on est là, même si Macron le veut pas, nous on est là»
Par AFP ·