legislatives

Marine Le Pen élue par acclamation présidente du groupe RN à l'Assemblée
  • «Nous avons reçu une seule candidature à la présidence du groupe RN, celle de Marine Le Pen. Je vais demander à mes chers camarades, chers collègues, de procéder à un vote non pas à main levée mais par acclamation», a déclaré Sébastien Chenu
  • Les 89 députés doivent encore discuter de l'organisation formelle du groupe, dont le secrétaire général doit être Renaud Labaye
Par AFP ·
L'élu d'Eure-et-Loir Olivier Marleix élu à la tête des députés LR
  • L'élu d'Eure-et-Loir Olivier Marleix, 51 ans, a été élu mercredi à la tête des députés LR par 40 voix contre 20 pour l'autre candidat Julien Dive, et un vote blanc
  • Il avait déjà été candidat à la présidence du groupe en 2019 et avait été battu par Damien Abad
Par AFP ·
Députés LREM cherchent chefs pour des temps houleux
  • Mercredi matin se tiendra une première élection interne pour la présidence du groupe LREM (rebaptisé Renaissance) qui a fondu de 266 à 170 membres
  • Quatre candidats postulent: Stella Dupont, Rémy Rebeyrotte, Guillaume Vuilletet et Aurore Bergé
Par AFP ·
Législatives: La menace islamophobe pourrait s'accroître
  • Les partis de gauche et de droite ont tous deux réalisé des gains, mais Macron est considéré comme susceptible de s'allier à ce dernier pour former une majorité gouvernementale
  • L'alliance de gauche, le deuxième bloc le plus important à l'Assemblée nationale, a reçu un soutien important de la part des musulmans français
Par Alex Whiteman ·
Au pied du mur, Macron consulte les partis et Borne se montre « au travail»
  • En poste depuis à peine plus d'un mois, Mme Borne a été confirmée jusqu'à nouvel ordre par le chef de l'Etat, qui a refusé en début de matinée sa démission « afin que le gouvernement puisse demeurer à la tâche»
  • «La Première ministre a plaidé pour rester afin d'avoir les outils pour faire face à la situation et aux urgences des Français», a expliqué son entourage
Par AFP ·
Pécresse appelle Macron à «changer de Premier ministre» et de gouvernement
  • Pour Pécresse, «Emmanuel Macron doit tenir compte du résultat de ces élections, il doit changer de ligne politique, changer de Premier ministre et de gouvernement»
  • Elle a également appelé le chef de l'Etat à «entendre la voix des Français sur la sécurité, le pouvoir d'achat, le rétablissement de l'autorité, la vérité sur la situation financière de la France»
Par AFP ·
Les gauches opposent un refus net à Mélenchon sur un groupe unique de députés
  • Devant le siège de LFI à Paris, Jean-Luc Mélenchon a proposé que la Nouvelle union populaire écologique et sociale se constitue «comme un seul groupe» dans l'hémicycle
  • Non seulement Jean-Luc Mélenchon n'est pas Premier ministre comme il l'ambitionnait, mais le résultat Nupes est en-deçà des espérances de nombreux cadres qui, en privé, allaient jusqu'à espérer 200 députés
Par AFP ·
Après les législatives, la Ve République «au pied du mur»
  • Avec 245 députés, la coalition présidentielle a obtenu la majorité relative la plus basse de l'histoire de la Ve République. Il lui manque 44 sièges pour atteindre la barre des 289
  • Un manque de majorité claire qui alarme pourtant ceux qui craignent que le pays devienne ingouvernable comme avant 1958
Par AFP ·
Le second quinquennat d'Emmanuel Macron déraille à l'Assemblée
  • Au lendemain de la réélection d'Emmanuel Macron, le 24 avril, la voie paraissait pourtant toute tracée: comme à chaque fois, les législatives devaient mécaniquement reconduire, voire amplifier, le score de la présidentielle
  • «C'est le marasme», résume une conseillère de l'exécutif. «Le truc que l'on n'a pas vu venir, c'est d'être en-dessous de 260 sièges, tout comme la percée du Rassemblement national», dit-elle
Par AFP ·
En France, le séisme d'une extrême droite légitimée
  • Pour l'expert Pascal Perrineau, «le RN, peu à peu, devient un parti qui a des racines locales (...) Il est devenu le porte-parole incontesté des fractures sociales et territoriales»
  • «On voyait que, élection après élection, Marine Le Pen progressait au premier tour comme au deuxième tour. Mais à ce niveau-là, c'est du jamais vu», relève Jean-Daniel Lévy, de l'institut Harris Interactive
Par AFP ·