cinéma

La Palme d'or à Sean Baker, passage de générations dans le cinéma américain
  • Le film de 2h18 rembobine efficacement les classiques du cinéma américain et dépeint l'envers du rêve américain
  • Grand favori, l'Iranien Mohammad Rasoulof repart finalement avec un prix spécial
Par AFP ·
Le film saoudien « Norah » reçoit la mention spéciale à Cannes
  • Les acteurs et l'équipe, accompagnés du réalisateur Tawfik Al-Zaidi, sont montés sur scène pour recevoir le prix devant une salle comble
  • Le film, entièrement tourné à AlUla, se déroule dans l'Arabie saoudite des années 1990, à une époque où le conservatisme régnait
Par Arab News ·
A Cannes, des documentaires sur l'Afrique du Sud et l'Egypte récompensés
  • Le documentaire du Haïtien Raoul Peck sur un photographe sud-africain pendant l'apartheid et "Les Filles du Nil" sur un groupe de jeunes filles formant une troupe de théâtre de rue, ont été récompensés
  • Les deux films ont été sacrés ex-aequo par le jury présidé du réalisateur français Nicolas Philibert, à 24 heures de la Palme d'or et du palmarès cannois
Par AFP ·
Gilles Lellouche dans le grand bain de la compétition cannoise
  • Le film de l'acteur et réalisateur français réunit à l'écran deux chouchous du public, François Civil et Adèle Exarchopoulos
  • Le secret a été gardé sur les détails du film, présenté à l'époque du tournage par Lellouche sur ses réseaux sociaux comme "une comédie romantique musicale ultra-violente"
Par AFP ·
Le film Everybody Loves Touda, présenté à Cannes, est un brillant exemple du travail de Nabil Ayouch
  • La projection du film s’est terminée par une standing ovation
  • Comme les autres films de Nabil Ayouch, Everybody Loves Touda fait preuve d’un réalisme fascinant qui peut parfois sembler un peu trop dur
Par GAUTAMAN BHASKARAN ·
Cinq choses à savoir sur Marcello Mastroianni
  • A sa mort le 19 décembre 1996 à Paris, Rome fait arrêter les eaux de la fontaine
  • Mastroianni détestait cette image médiatique de «latin lover»
Par AFP ·
Goodbye Julia, grand gagnant des Prix de la critique pour les films arabes à Cannes
  • Le documentaire hybride Les Filles d’Olfa, de la réalisatrice tunisienne Kaouther ben Hania, a remporté trois prix
  • Inchallah un fils, d’Amjad al-Rasheed, a remporté le prix de la meilleure actrice pour la star palestinienne Mouna Hawa et celui de la meilleure photographie pour Kanamé Onoyama
Par Arab News ·
Le Matin
Maroc