Le pape et le grand imam: l’amitié dont le monde a besoin aujourd’hui

Le pape François reçoit un cadeau du grand imam d'Al-Azhar, Cheikh Ahmed al-Tayeb, lors d'une audience privée le 15 novembre 2019 au Vatican (Photo, AFP).
Short Url
Publié le Mercredi 31 mars 2021

Le pape et le grand imam: l’amitié dont le monde a besoin aujourd’hui

  • Le pape François et le grand imam sont une inspiration pour nous tous au Haut comité pour la fraternité humaine, et pour le monde entier
  • Le pape et le grand imam ont tous deux passé de nombreuses années à servir les causes des nécessiteux, des pauvres, des malades et des réfugiés dans le monde entier

L’amitié et la collaboration uniques entre le pape François et le grand imam d’Al-Azhar sont une source d’inspiration et un modèle pour tous ceux qui recherchent la paix dans le monde d’aujourd’hui, embourbé dans les conflits, la violence et la division. 

Dans mon nouvel ouvrage intitulé Le pape et le grand imam : un chemin épineux, j’explore les vies de ces deux grandes figures religieuses et leur amitié étroite, en dévoilant la manière dont le grand imam et le pape ont navigué en eaux troubles pour atteindre la ligne d’arrivée de la fraternité humaine.

En tant qu’ancien conseiller du grand imam et premier Arabe musulman à recevoir la plus haute distinction du pape – Commandeur avec plaque de l’Ordre de Pie IX – j’ai été témoin de la façon dont cette relation initialement délicate a été amorcée par la première visite du grand imam au Vatican, à laquelle le pape François a répondu par une visite au siège d’Al-Azhar au Caire, en Égypte.

Le lien fraternel s’est ensuite approfondi grâce à plusieurs réunions conjointes, dont un dîner intime au domicile du pape François, la Casa Santa Marta, auquel j’ai assisté.

Lors du dîner, comme je le raconte dans Le pape et le grand imam : un chemin épineux, « le pape a pris un morceau de pain et l’a coupé en deux. Il en prit une moitié et donna l’autre au grand imam, de sorte que chacun d’eux mange sa part, dans un acte symbolique de coexistence et de fraternité humaine ».

Dans l’une de ces réunions conjointes, l’idée est venue de signer un document sur la fraternité humaine. Je peux témoigner que la naissance de ce qui serait connu éventuellement sous le nom de Document sur la fraternité humaine a été semée d’embûches, des embûches qui n’ont été surmontées que par la persistance des deux grandes figures religieuses et leur ferme confiance dans la signification de ce Document et ses applications pratiques.

Le Document, signé à Abou Dhabi en 2019 sous le patronage du cheikh Mohammed ben Zayed Al Nahyane, a attiré l’attention du monde. Il est salué pour avoir fourni un cadre pour la paix mondiale.

Le pape François et le grand imam ont tous deux soutenu les efforts du Haut comité pour la fraternité humaine (HCFH) – où je suis secrétaire général. Le comité vise à mettre en pratique les valeurs de ce Document à travers différentes initiatives telles que le Prix Zayed pour la fraternité humaine et la Maison de la famille d’Abraham.

Le pape François et le grand imam sont une inspiration pour nous tous au HCFH, et pour le monde entier.  Leurs actes de fraternité humaine ont commencé bien avant la signature du Document. À titre d’exemple, le grand imam a créé la Maison de la famille égyptienne pour soutenir les relations entre musulmans et chrétiens en 2011, et en 2016, le pape François a fait venir de l’île grecque de Lesbos à Rome douze familles de réfugiés syriens musulmans. 

Le pape et le grand imam ont tous deux passé de nombreuses années à servir les causes des nécessiteux, des pauvres, des malades et des réfugiés dans le monde entier, par sympathie sincère pour les souffrances des plus vulnérables.

Grâce à leurs multiples rencontres, ils ont montré au monde la beauté de coopérer au lieu d’encourager la répudiation et la désunion, de faire preuve d’humilité et de joie au lieu d’arrogance et de fierté, et d’exprimer l’amour et l’amitié au lieu de la haine et de l’agression.

À l’heure où l’extrémisme, la violence et la haine menacent de ravager notre monde, nous pouvons révéler le secret derrière une amitié de haut niveau comme celle du pape et du grand imam. Leur amitié unique réside dans leur fidélité, leur modestie et leur accord mutuel sur le fait que les graines de la paix doivent être semées en toutes circonstances et en dépit de tous les défis et obstacles qui se dressent souvent sur la route des grands dirigeants de toutes époques.

Mohamed Abdelsalam est Secrétaire général du Comité supérieur de la fraternité humaine et juge au Conseil d'État d'Égypte. Il a été ancien conseiller du Grand Imam d'Egypte d’Al-Azhar Dr Ahmed Al Tayeb pendant plus de huit ans et a aidé à rédiger le Document sur la Fraternité humaine signé par le Grand Imam et le Pape François à Abu Dhabi en février 2019.

NDLR : L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.