Selon Adam Levine, le prochain concert de Maroon 5 en Égypte s’annonce «extraordinaire»

Le groupe, lauréat d’un Grammy Award, rencontrera ses fans aux pyramides de Gizeh le 3 mai prochain. (AFP)
Le groupe, lauréat d’un Grammy Award, rencontrera ses fans aux pyramides de Gizeh le 3 mai prochain. (AFP)
Short Url
Publié le Jeudi 28 avril 2022

Selon Adam Levine, le prochain concert de Maroon 5 en Égypte s’annonce «extraordinaire»

Le groupe, lauréat d’un Grammy Award, rencontrera ses fans aux pyramides de Gizeh le 3 mai prochain. (AFP)
  • «Je pense que, en tant que musicien, cela ne fait pas partie de ce que l’on peut imaginer», confie le leader du groupe
  • Levine précise que ce sera la première fois qu’il se rendra en Égypte

DUBAÏ: Adam Levine, leader de Maroon 5, s’est exprimé au sujet du prochain concert du célèbre groupe de pop, qui aura lieu en Égypte. Il confie que cela semble «fou» et que c’est «du délire». 

Le groupe, lauréat d’un Grammy Award, rencontrera ses fans aux pyramides de Gizeh le 3 mai prochain. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Maroon 5 (@maroon5)

Interviewé par l’animatrice américaine Ellen DeGeneres, le chanteur confie: «Je pense que, en tant que musicien, cela ne fait pas partie de ce que l’on peut imaginer. Cela semble vraiment extraordinaire d’avoir la possibilité de donner un concert là-bas. C’est rare, ils ne donnent pas cette opportunité à tout le monde. C’est donc vraiment chouette.» 

«C’est comme si un rêve fou se réalisait. Je n’arrive pas à y croire. Ça n’aura l’air réel que lorsque nous y serons», ajoute-t-il. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Maroon 5 (@maroon5)

Levine précise que ce sera la première fois qu’il se rendra en Égypte. 

Ce concert s’inscrit dans le cadre de la tournée mondiale du groupe que le chanteur a annoncée sur Instagram à ses 8,3 millions d’abonnés au mois de février dernier. 

Maroon 5 se produira aux Émirats arabes unis le 6 mai et en Israël le 9 mai. 

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com 


Netflix lance la série de films «New Saudi Voices» pour célébrer les cinéastes saoudiens

Dans cette photo d'archive prise le 14 septembre 2022, le logo Netflix présent à l’événement Netflix Tudum à Los Angeles, en Californie. (AFP)
Dans cette photo d'archive prise le 14 septembre 2022, le logo Netflix présent à l’événement Netflix Tudum à Los Angeles, en Californie. (AFP)
Short Url
  • Onze films rendent hommage à la créativité des talents émergents du Royaume
  • «Il y a des talents incroyables dans le Royaume, et ils ont des histoires uniques à raconter»

DUBAΪ: Netflix diffuse une série de films intitulée «New Saudi Voices» composée de onze courts-métrages spécialement sélectionnés pour mettre en avant la créativité des cinéastes saoudiens émergents.

Cette série comprend des films dans des genres tels que l'horreur, le fantastique et l'animation, dans le but de saisir toute l'étendue de la créativité et du talent des cinéastes saoudiens.

Les onze films font partie du programme New Saudi/New Cinema Shorts présenté l'année dernière au festival du film de la mer Rouge et ils illustrent le travail de certains des nouveaux noms les plus prometteurs du Royaume.

Parmi les films figurent Hallucinated, de Mohammed Basalamah, qui raconte l'histoire d'un livreur souffrant d'une insomnie grandissante jusqu'à ce que la frontière entre la réalité et ses hallucinations disparaisse et The Day I Lost Myself, de Rami Alzayer, qui raconte comment un jeune homme anxieux se retrouve coincé dans un ascenseur alors qu'il se rend à un entretien.

Des documentaires tels que Arufea, d'Abbas Alshuwayfie, offrent un aperçu d'un vieux quartier saoudien, et Covida the 19th, d’Omar al-Omirat, explore les changements de style de vie post-pandémie.

La collection comprend également un court-métrage d'animation intitulé Whisper Down the Lane, de Raghad Albarqi; The Jakar, d'Abdelaziz Saleh; The Palm Witch, de Hala Alhaid; Hide and Seek, de Mohammad Helal; Red Circle, d'Abdelaziz Sarhan et Little Bird, de Khalid Fahad.

Nuha el-Tayeb, directrice des acquisitions de contenu pour la plate-forme Netflix, pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (Mena) et la Turquie, déclare: «Nous sommes très enthousiastes à l'idée de porter les voix des cinéastes prometteurs d'Arabie saoudite à travers cette collection. Il y a des talents incroyables dans le Royaume, et ils ont des histoires uniques à raconter. Nous espérons qu'en regardant ces films, les gens en apprendront davantage sur ces artistes, et qu’ils auront un aperçu de leur passion, de leur originalité et de leur créativité, comme nous avons pu le constater nous-mêmes.»

Ce n'est pas la première fois que Netflix braque les projecteurs sur le cinéma saoudien. Plus tôt cette année, l'entreprise a diffusé une série de vingt et un films de femmes cinéastes arabes spécialement sélectionnés, baptisée «Because She Created», avec des films d'Arabie saoudite, d'Algérie, d'Égypte et d'autres pays.

À cette occasion, Mme El-Tayeb avait déclaré à Arab News : «Il y a un talent incroyable en Arabie saoudite. Le paysage du divertissement évolue rapidement et les Saoudiennes – comme les autres femmes du monde arabe et du monde entier – ont des histoires magnifiques et complexes à raconter.»

Le géant du streaming a également travaillé avec la scénariste et réalisatrice Hana al-Omair sur Whispers, un thriller psychologique en huit parties, ainsi qu'avec Haifaa al-Mansour sur Wadjda, le premier long-métrage réalisé par une Saoudienne.

 

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


Le rappeur Coolio, connu pour «Gangsta's Paradise», est mort à 59 ans

"'Gangsta's Paradise' est à propos de la vie, parce qu'on vit aussi dans le paradis des gangsters", a déclaré Coolio à propos de sa chanson en 1995, invité de l'émission de radio "Howard Stern Show". (AP).
"'Gangsta's Paradise' est à propos de la vie, parce qu'on vit aussi dans le paradis des gangsters", a déclaré Coolio à propos de sa chanson en 1995, invité de l'émission de radio "Howard Stern Show". (AP).
Short Url
  • Le musicien récompensé d'un Grammy Award est mort à Los Angeles, selon Jarez Posey, ami et manager de longue date de Coolio
  • La cause de sa mort n'était pas immédiatement connue

LOS ANGELES : Coolio, rappeur américain connu pour son tube "Gangsta's Paradise" sorti en 1995, est mort, a annoncé son manager mercredi. Il avait 59 ans.

Le musicien récompensé d'un Grammy Award est mort à Los Angeles, selon Jarez Posey, ami et manager de longue date de Coolio. La cause de sa mort n'était pas immédiatement connue.

M. Posey a indiqué à TMZ, publication spécialisée dans la couverture des célébrités, que Coolio avait été trouvé inconscient dans la salle de bains d'un ami mercredi après-midi.

Né le 1er août 1963 sous le nom d'Artis Leon Ivey Jr en Pennsylvanie, l'artiste a passé la plus grande partie de sa vie à Compton, en Californie, où il a fait ses études et occupé divers emplois, notamment dans la sécurité aéroportuaire, avant de rencontrer le succès grâce au rap.

Coolio a commencé sa carrière musicale en Californie à la fin des années 1980, s'enracinant à Los Angeles en 1994 après avoir signé avec Tommy Boy Records.

Son single "Fantastic Voyage", extrait de son premier album studio "It Takes a Thief", s'est hissé à la troisième place du classement Billboard Hot 100.

Mais c'est avec "Gangsta's Paradise", l'année suivante, que Coolio s'est fait un nom.

Le rappeur est devenu mondialement célèbre en 1995 en sortant ce titre pour la bande originale du film "Dangerous Minds" avec Michelle Pfeiffer.

Il est devenu le meilleur single de l'année et a valu à Coolio de remporter un Grammy Award pour la meilleure performance rap solo.

Avec une mélodie reprise du titre "Pastime Paradise" de Stevie Wonder, publié en 1976 dans son album "Songs In The Key of Life", le tube s'est vendu à des millions d'exemplaires dans le monde entier, atteignant le sommet des classements de musique pop dans 16 pays.

"'Gangsta's Paradise' est à propos de la vie, parce qu'on vit aussi dans le paradis des gangsters", a déclaré Coolio à propos de sa chanson en 1995, invité de l'émission de radio "Howard Stern Show".

«C'est elle qui m'a écrit»

Dans une interview accordée plus de dix ans après à l'émission britannique "The Voice", Coolio a déclaré qu'il ne se doutait pas que la chanson allait subsister pendant tant d'années.

"Je n'ai pas écrit Gangsta's Paradise. C'est elle qui m'a écrit... C'était sa propre entité, là-bas dans le monde des esprits, qui essayait de se frayer un chemin vers le monde, et elle m'a choisi comme vaisseau", assurait-il.

"Je n'aurais jamais pensé qu'elle se diffuserait comme elle l'a fait, touchant tous les âges, les races, les genres, les pays et les générations", disait-il.

Star attachante du gangsta rap, Coolio a vu sa popularité croître grâce à des clips vidéo hauts en couleur. Il a ensuite entamé une carrière d'acteur, en décrochant notamment un rôle dans "Batman et Robin" en 1997 et en faisant plusieurs apparitions à la télévision, notamment dans la série phare des années 1990 "Une nounou d'enfer".

"Pars en paix, mon frère. #Coolio", a écrit le musicien Questlove.


Pour le 70e anniversaire de Moncler, le chorégraphe Sadeck Berrabah enchante la piazza del Duomo

Plusieurs mois ont été nécessaires pour préparer la performance artistique (Photo, Moncler).
Plusieurs mois ont été nécessaires pour préparer la performance artistique (Photo, Moncler).
Plusieurs mois ont été nécessaires pour préparer la performance artistique (Photo, Moncler).
Plusieurs mois ont été nécessaires pour préparer la performance artistique (Photo, Moncler).
Short Url
  • 700 danseurs, 200 musiciens, 100 choristes et 952 mannequins ont été mobilisés samedi soir
  • Une performance grandiose, minutieusement chorégraphiée par le franco-algérien Sadeck Berrrabah

RABAT: À l'occasion de la Fashion Week de Milan, 700 danseurs, 200 musiciens, 100 choristes et 952 mannequins ont été mobilisés samedi soir pour mettre en scène le 70e anniversaire de la marque de luxe Moncler, devant plus de 18 000 spectateurs. Ces commémorations qui dureront 70 jours ont été inaugurées à la célèbre cathédrale milanaise Piazza del Duomo.

Une performance grandiose, minutieusement chorégraphiée par le franco-algérien Sadeck Berrrabah (alias Sadeck Waff) dont les mouvements géométriques et angulaires constituent une signature de plus en plus prisée.

La ballerine Virna Toppi de la Scala de Milan ouvre le spectacle, avant que le reste des danseurs – portant des doudounes de la marque – n'occupent la place de la cathédrale. Plusieurs mois ont été nécessaires pour préparer le spectacle.

Un parcours inhabituel

De maçon à danseur professionnel, l’artiste gardois a su se faire une place à l’international. En 2015, il co-fonde le groupe Géométrie Variable avec Ammar Benbouzid, dont la première vidéo sort en mars 2017.

1
Sadeck Berrabah (Photo, sadeckberrabah.com)

Peu à peu, la signature du chorégraphe attire l’attention et en 2021, il est propulsé en finale de l’émission à succès de M6 «La France a un incroyable talent» sans passer par les phases intermédiaires.

Cette ascension fulgurante le met sous le feu des projecteurs et lui permet de collaborer avec les plus grands noms de la musique, de Chris Brown à Shakira, en passant par les Black Eyed Peas.

Mais sa réussite ne se limite pas au monde de la musique, puisqu’il est sélectionné pour chorégraphier la cérémonie de passation des Jeux Paralympiques entre Tokyo et Paris au Trocadéro, le 5 septembre 2021. 


«Pour toujours extraordinaire»

De par le monde, sous le slogan «Extraordinary Forever Campaign», Moncler entend marquer son anniversaire pendant 70 jours.

À Séoul, Londres ou encore New York, la marque présentera son histoire à travers des photographies et vidéos d’archives. Des expériences immersives alliant technologie à la mode.

Par ailleurs, la marque annonce la création de 7 NFT (jetons non fongibles) dans le but de s'introduire au métavers.